Nouveaux bassins de boues activées

Nouveaux bassins de boues activées

Cette semaine a été particulièrement marquée par la mise en service d’une partie des nouveaux bassins de boues activées…. Afin de garantir une bonne continuité de traitement, le flux des eaux est actuellement réparti sur les anciens bassins de boues activées et la nouvelle partie récemment achevée. Dans une prochaine étape les eaux seront déviées dans le nouveau circuit et les anciens bassins seront mis hors service afin de faire l’objet d’adaptations et de modernisation.
Rappelons que le projet d’extension de la station d’épuration vise à augmenter la capacité de traitement des eaux usées de 55.000EH à 115.000EH. Pour ce faire, la capacité des bassins de boues activées, initialement de 8.800m3, sera augmenté à 17.800m3 au total.

Appel à projets pour « Graffitis »

Appel à projets pour « Graffitis »

Photo - Métamorphose en cours

Le S.I.A.CH. lance un appel à projets pour des « Graffitis contrôlés » sur 19 armoires techniques dispersées sur le territoire des 4 communes membres (Differdange; Käerjeng; Pétange et Sanem). Vous voulez participer? Envoyez votre candidature…

Sur le territoire des 4 communes-membres du syndicat, le S.I.A.CH. dispose de nombreuses armoires techniques qui abritent les installations électriques nécessaires au fonctionnement des ouvrages souterrains. Dans le but de mieux intégrer ces armoires dans l’environnement et de rendre les alentours plus « vivants », le syndicat souhaiterait les faire recouvrir de fresques modernes style Street-art.

Le présent appel à projets vise la réalisation de plusieurs projets artistiques sur les armoires techniques dispersées sur le territoire des 4 communes-membres du syndicat.

Il est ouvert à tout individu, collectif, street-artiste, lycée, association, etc. 

Pour plus d’informations, cliquez sur le dossier de candidature ci-dessous:

Nouveau logo pour le S.I.A.CH.

Nouveau logo pour le S.I.A.CH.

Image job étudiant 2021

Après quasiment un quart de siècle d’existence, le logo du S.I.A.CH. change de look. Plus épuré mais tout aussi dynamique dans une version plus élégante, ce logo sera utilisé officiellement à partir d’aujourd’hui.

Le Syndicat Intercommunal informe que son logo, connu depuis presqu’un quart de siècle dans le bassin de la Chiers, change de look afin de se moderniser et de s’adapter à l’ère du temps.

Rappelons la création, il y a plus de 25 ans, de notre Syndicat Intercommunal pour l’Assainissement du Bassin de la Chiers communément appelé S.I.A.CH. en date du 6 octobre 1995 par arrêté grand-ducal. Sa mission est l’assainissement du bassin tributaire de la Chiers sur le territoire de ses communes membres à savoir Differdange, Käerjeng, Pétange et Sanem.

C’est le 30 avril 1997, que le premier logo du S.I.A.CH, créé par Mme Yasmine Fritsch, graphiste de Soleuvre, a été approuvé lors d’une séance de bureau exécutif. L’incorporation des éléments comme l’eau, la nature et l’urbanisation dans les lettres du sigle représente alors la mission principale du Syndicat qui est d’assainir l’eau usée avant de la restituer au cycle naturel de l’eau. Cette représentation a dès lors été le symbole d’identité du S.I.A.CH. et a gagné, depuis, en valeur de reconnaissance dans la région.

Le 25ème anniversaire du Syndicat ainsi que l’énorme projet de modernisation et d’extension de la station d’épuration ont présenté l’occasion idéale pour rajeunir le logo du S.I.A.CH.

Dans sa séance du 7 mai 2020 le bureau exécutif a retenu le nouveau symbole, qui représentera désormais le Syndicat. Plus épuré mais tout aussi dynamique dans une version plus élégante, ce logo sera utilisé officiellement à partir du 1er avril 2021.

 

La station d’épuration et le COVID-19

La station d’épuration et le COVID-19

Image job étudiant 2021

Gràce à un procédé spécifique et des échantillons congelés encore disponibles, des chercheurs du LIST ont pu analyser des échantillons d’eaux usées, prélevés même rétroactivement, à l’entreé des stations d’épuration. Lors de cette étude, intitulée Coronastep, ils ont rapidement constaté que le coronavirus circulait déjà au Luxembourg avant que le premier cas de personne contaminée ne soit déclaré.

Dès lors les analyses des eaux usées vont de paire avec les tests PCR des personnes physiques et montraient jusqu’au mois de septembre une correlation qui semblait en accord avec les déclarations du Ministère de la Santé. Cependant, depuis le mois d’octobre, alors que le nombre de personnes infectées a augmenté à grande vitesse, les analyses des eaux usées ont témoigné d’une augmentation bien plus importante encore.

Le nouveau bilan de l’étude Coronastep du LIST, laisse entrevoir une stagnation voire une légère baisse de la présence du coronavirus dans les stations de traitement des eaux usées au Luxembourg. Cette stagnation suscite l’espoir, mais attention, elle ne permet pas encore de tirer de conclusion sur l’évolution de la pandémie.

Métamorphose en cours…

Métamorphose en cours…

Photo - Métamorphose en cours

Difficile d’imaginer qu’au printemps 2019, les alentours de la station d’épuration étaient verts, parsemés de buissons fleuris et colorés. Désormais ce sont des engins de chantiers et des constructions en béton qui décorent le site.

La station d’épuration en plein chantier…

La station d’épuration en plein chantier…

Photo - Métamorphose en cours

Les travaux d’extension de la station d’épuration avancent à grands pas et les espaces verts laissent place aux engins de chantier…

Entre pelles mécaniques, foreuses, chargeurs, véhicule à bennes et engins de fonçage, les eaux usées des communes Differdange, Käerjeng, Pétange et Sanem continuent d’être traitées.

Zoom sur l’intérieur de nos canalisations

Zoom sur l’intérieur de nos canalisations

Photo - Métamorphose en cours

​Le syndicat a récemment investi dans une nouvelle génération de caméra sans câble afin de faciliter les inspections des égouts et canalisations.

Très performante et d’une précision élevée avec un zoom pouvant aller jusqu’à 300m, en Full HD, lumière incorporée (12 LED), la nouvelle caméra a été mise en service récemment avec des premiers résultats très prometteurs et plus que satisfaisants. Des images claires et nettes renseignent sur l’état des parois présentant d’éventuelles fissures et identifient ainsi précisément les endroits qui nécessitent une réparation ou autre intervention.

Très compacte et facilement maniable, cette nouvelle acquisition peut être transportée et manipulée à tout endroit par le personnel du S.I.A.CH., pour des contrôles rapides avec des résultats immédiats qui permettront de prendre rapidement des décisions quant aux actions à entreprendre.

En même temps, l’utilisation de la nouvelle caméra permettra de réduire les interventions des sociétés externes spécialisées et donc les coûts qui y sont liés. Jusqu’à ce jour, le syndicat avait recours à des sociétés avec personnel, véhicule et matériel adaptés pour les inspections des canalisations ce qui impliquait des frais considérables tout en limitant la flexibilité avec des périodes d’attentes plus ou moins longues.

Les coûts d’acquisition seront rapidement couverts.

Pose de la 1ère pierre

Pose de la 1ère pierre

Photo - Métamorphose en cours

​La station d’épuration intercommunale de Pétange, dont la mise en service remonte à plus de 20 ans, est actuellement en plein travaux d’agrandissement. L’explosion démographique des 4 communes membres a rendu indispensable ce projet d’agrandissement qui a fait l’objet d’une première élaboration en 2009 déjà. A l’époque l’extension se chiffrait provisoirement à quelque 43Mio €, alors que le projet actuel prévoit des coûts de l’ordre de 58Mio €, subventionnés par l’état à hauteur de 33Mio €.

C’est avec un geste symbolique et en présence de Madame Carole Dieschbourg, Ministre de l’Environnement, du Climat et du Développement durable, que le parchemnin signé par les dirigeants du S.I.A.CH., Madame la Ministre ainsi que par les représentants des communes membres, a été emmuré en date du 12 juin 2019 sur le site de la station d’épuration.

Un 1er certificat EBC pour le SIACH

Un 1er certificat EBC pour le SIACH

Photo - Métamorphose en cours

 

En 2017, le S.I.A.CH. s’est lancé, en tant que premier syndicat d’assainissement des eaux luxembourgeois, dans la participation à une étude comparative qui analyse les données de plus de 31 participants issus de 17 pays principalement européens, regroupée sous le terme « European Water Benchmarking Co-operation ».

Rappelons que le Benchmarking est une attitude coopérative qui permet une analyse comparative de divers indicateurs de performance bien définis comme par exemple les procédés de fonctionnement, les services, les produits, les infrastructures, le financement etc. Il s’appuie sur la collecte et l’analyse d’informations quantitatives et qualitatives dont la finalité est un processus d’évaluation et d’amélioration.

Grâce à l’accès aux meilleures pratiques opérationnelles, cette étude particulièrement complète permet donc de préciser les avantages et les faiblesses d’un processus existant et d’en définir les voies d’améliorations de manière continue.

Pour le S.I.A.CH. qui se trouve à l’aube de l’extension de la station d’épuration, cette participation constitue une excellente opportunité pour apprendre les bonnes pratiques partagées par les partenaires participants les plus performants. La participation à des Workshops permet de mieux cerner l’amplitude de ce Benchmark sur base d’exemples très concrets.

Les données évaluées pour le S.I.A.CH. ont fourni des résultats de comparaison dans différents domaines à savoir la qualité de l’eau, la fiabilité, le service, la durabilité ainsi que pour la productivité et rentabilité.

Le S.I.A.CH. fait preuve d’une excellente performance au niveau de la qualité de l’eau avec un respect des normes de rejet supérieur à la moyenne ainsi qu’au niveau de la durabilité. En effet, le syndicat S.I.A.CH., le participant ayant la plus faible capacité de traitement quant au nombre d’EH, se trouve parmi les plus performants notamment en matière d’inspection, d’entretien et de renouvellement de l’infrastructure existante.

En matière de productivité et rentabilité, il s’avère que le plus grand potentiel d’amélioration est à réaliser dans le domaine de la consommation d’énergie ce qui pourrait indirectement améliorer notre le classement au niveau des charges par m3 d’eau traitée.

En matière de fiabilité et de service, de très bons résultats sont également enregistrés. Aucun blocage n’a été répertorié en 2016 et très peu de réclamations sont parvenues au syndicat. Les éventuelles réclamations concernaient principalement l’état de la Chiers en amont de la station d’épuration, ce qui dans la majorité des cas, est dû à des déversements non autorisés par les industries ou par les chantiers avoisinant le cours d’eau.  Cependant, il convient de considérer certains chapitres avec précaution étant donné que quelques points ne sont pas tout à fait représentatifs. En effet, le S.I.A.CH. n’étant pas responsable pour l’ensemble du réseau de canalisations connectés aux ménages qui tombent sous la responsabilité des communes, certaines valeurs comme les bouchons dans les canalisations ne réfèrent qu’aux collecteurs principaux qui sont à charge du syndicat.

Cette particularité de responsabilités réparties entre syndicat et commune, typique au Luxembourg, diffère des autres pays.

EBC_droplet_1_star.png 

 

Un partenariat pour guérir la Chiers

Un partenariat pour guérir la Chiers

Un partenariat pour guérir la Chiers

Photo - Métamorphose en cours

Depuis 1996, le syndicat intercommunal met en place des mesures pour préserver le cours d’eau grâce à un réseau de canalisations d’eaux usées performant sur le territoire des communes de Differdange, Käerjeng, Sanem et Pétange. Néanmoins, compte tenu de la qualité actuelle non satisfaisante de la « Chiers » ou encore la « Kor », il convient d’entreprendre des mesures supplémentaires pour aider et guérir ce cours d’eau à débit relativement faible et dont le bassin desservi est très urbanisé et densément peuplé.

Dans le but de faciliter le lancement de projets et d’améliorer la gestion et la qualité de l’eau, une convention de partenariat de cours d’eau a été signée en date du 24/01/2019 entre l’Etat, représenté par Mme Carole Dieschbourg et le syndicat S.I.A.CH., représenté par les membres de son bureau exécutif. Cette convention a pour objet d’associer tous les acteurs du secteur de l’eau et le public en vue de les informer, sensibiliser à la gestion intégrée et globale du cycle de l’eau et peut bénéficier d’un conventionnement financier de l’état.

Les gardiens de l’eau

Les gardiens de l’eau

Photo - Métamorphose en cours

Dans sa parution N°214 d’octobre 2018, le « Lëtzebuerger Gemengen » s’est intéressé de plus près aux défis de la station d’épuration de Pétange.

 Répondre aux enjeux démographiques et économiques des 25 prochaines années par une cure d’agrandissement, impliquant un coût total de 58 Mio € sur 5 ans, ne représente pas le seul défi pour la station d’épuration de Pétange.

Lors d’interviews réalisés par le magazin LG, M. Raymond Erpelding, ingénieur-directeur; et M. Roland Breyer, président, ont dévoilé bien d’autres défis que le syndicat doit relever pour mener à bien sa mission: l’assainissement du bassin de la Chiers

Pour lire l’article en entier, cliquez ici.

Adoptez les bons gestes

Adoptez les bons gestes

Photo - Métamorphose en cours

De nombreux déchets flottants sont régulièrement retrouvés dans le réseau de nos canalisations et causent fréquemment des dommages considérables. Préservez l’environnement et nos canalisations grâce à quelques bons gestes.​

Français

Deutsch

Nettoyage d’un profil canalisé à l’aide du mini-dumper

Nettoyage d’un profil canalisé à l’aide du mini-dumper

Photo - Métamorphose en cours

Le nouveau mini-dumper, récemment acquis par le syndicat, a été mis à l’épreuve dès son arrivée avec le nettoyage du profil canalisé pour eaux mixtes longeant le tracé de la nouvelle Rocade de Differdange et desservant le bassin d’orage (B303) en dessous de l’ancien terrain de Football de l’AS Differdange.

Le chantier étant en cours et l’accès au canal étant encore ouvert, le mini-dumper très maniable, équipé d’un moteur électrique 24V, d’une puissance de 1300W, a été introduit dans le canal en question afin d’accomplir sa tâche pour la première fois. Pour accroître davantage l’efficacité, la pelle a été adaptée au profil du canal à désencombrer pour les besoins spécifiques de l’intervention ce qui permet de diriger plus efficacement les détritus dans la direction souhaitée et évite plusieurs passages au même endroit.   

Cette intervention a parallèlement servi de test pour ce nouvel outillage dont le but est d’accélérer et de simplifier le nettoyage des profils canalisés ainsi que de réduire considérablement le recours à des sociétés externes plus onéreuses. Les résultats de cette première utilisation se sont avérés très satisfaisants.

Nouveau véhicule pour le service technique

Nouveau véhicule pour le service technique

Photo - Métamorphose en cours

La flotte du S.I.A.CH. s’agrandit avec l’arrivée d’un nouveau véhicule utilitaire. La camionnette compacte sera désormais en service sur le territoire des quatre communes membres.

​Le 16 juillet 2018, les membres du bureau et l’ingénieur-directeur du S.I.A.CH. ont eu l’occasion de réceptionner la nouvelle camionnette qui fait désormais partie de la flotte des véhicules du S.I.A.CH., destinée à tous genres de travaux de maintenance et de répartion.

Equipée d’une benne basculante et d’une grue, elle reste néanmoins compacte et peut lever jusqu’à 300kg.

La clé a été remise par Messieurs Frenguellotti Julien et Remy du Garage Collé.

En Dag an der Natur

En Dag an der Natur

Photo - Métamorphose en cours

Comme chaque année, le S.I.A.CH participe à la campagne « En dag an der Natur » et organise pour cette occasion des visites en groupe de la station d’épuration. 

Venez découvrir comment fonctionne une station d’épuration. Les explications théoriques dans la salle des commandes seront suivies de la visite du site avec les différentes étapes d’assainissement.

Les visites auront lieu le 6 juin 2018 entre 14h00 et 16h00.

Inscrivez-vous avant le 1er juin 2018, soit par email (siach@siach.lu), soit par téléphone au 23653-1.

 

 

 

 

2 nouveaux dégrilleurs au rond-point Lamadelaine

2 nouveaux dégrilleurs au rond-point Lamadelaine

Photo - Métamorphose en cours

La quantité d’eaux mixtes traversant le bassin d’orage ayant considérablement augmenté, les dégrilleurs-fin régulièrement surchargés, sont enfin remplacés.

 

 

Des perturbations répétitives au niveau des dégrilleurs-fin surchargés par les quantités croissantes d’eaux mixtes qui traversent le bassin d’orage au rond-point Lamadelaine, ont poussé notre comité à voter pour le remplacement des dégrilleurs.

Les dégrilleurs en question, âgés d’une dizaine d’années, figuraient parmi les plus performants lors de leur installation mais ne sont plus adaptés au débit de l’heure actuelle. Leur surcharge conduit souvent à des pannes qui font l’objet d’importants travaux de réparation. Ils sont remplacés par un modèle à capacité bien plus élevée.

 

 Afin de permettre l’installation des nouveaux dégrilleurs plus grands, il a fallu préalablement agrandir l’emplacement.

 

Album Photo - Remplacement dégrilleurs-fin rond-point Lamadelaine
Album Photo - Remplacement dégrilleurs-fin rond-point Lamadelaine
Album Photo - Remplacement dégrilleurs-fin rond-point Lamadelaine
Album Photo - Remplacement dégrilleurs-fin rond-point Lamadelaine

Une partie du béton a été enlevée pour permettre l’installation des nouveaux dégrilleurs

Album Photo - Remplacement dégrilleurs-fin rond-point Lamadelaine
Album Photo - Remplacement dégrilleurs-fin rond-point Lamadelaine
Album Photo - Remplacement dégrilleurs-fin rond-point Lamadelaine

De nouveaux membres pour le comité et le bureau

De nouveaux membres pour le comité et le bureau

Photo - Métamorphose en cours

Suite aux résultats des élections communales en octobre 2017, la composition du comité et du bureau a subi quelques changements avec le départ de plusieurs membres et l’arrivée de nouveaux délégués. 

 

Les membres sortants sont Mme Pierrette Schambourg, M. Romain Rosenfeld et M. Gary Diderich. Leurs fonctions respectives ont été reprises par de nouveaux délégués issus des communes membres, à savoir M. Tom Ulveling, Mme Josette Conzemius et M. Guy Tempels.

Le syndicat S.I.A.CH. remercie les membres sortants pour leur collaboration le temps de leurs mandats ainsi que pour leur contribution à l’excellent climat de travail des années passées. 

 

Ces quelques changements ayant été faits durant la période de transition, la composition du comité du S.I.A.CH. se présente dès lors comme suit :

De g. à dr. : Mme Josette Conzemius, M. Richard Sturm, Mme Josée-Anne Siebenaler-Thill, M. Tom Ulveling (vice-présindent), M. Roland Breyer (président), Mme Simone Asselborn-Bintz, M. Guy Tempels et M. François Schwachtgen.

 

Le bureau du S.I.A.CH., chargé de la gestion de l’exploitation du syndicat, est représenté désormais par les 4 délégués suivants :

De g. à dr.: Mme Josée-Anne Siebenaler-Thill, M. Tom Ulveling (vice-président), M. Roland Breyer (président), Mme Simone Asselborn-Bintz.

 

 

 

Contrôle des eaux souterraines

Contrôle des eaux souterraines

Photo - Métamorphose en cours

Dans le cadre de l’extension de la capacité de traitement de la station d’épuration de Pétange, il est nécessaire de contrôler préalablement le niveau des eaux souterraines aux endroits où d’importants travaux de construction auront lieu.

Les travaux d’extension de la station prévoient entre autres des constructions finales allant jusqu’à 10m de profondeur nécessitant cependant des excavations encore plus profondes pour permettre leur réalisation.

Sachant que les couches souterraines se composent de 6-7m d’une dense couche argileuse avec une couche plus perméable en profondeur et connaissant le problème que peuvent causer les eaux souterraines, il est impératif d’évaluer le comportement de la nappe phréatique et d’en maîtriser la circulation avant le début des travaux de génie civil.

Dans ce but, des forages sont en cours sur divers endroits du site. Ils forment des puits qui vont jusqu’à 20m de profondeur et permettent l’installation de pompes. Grâce à ce procédé il est possible de contrôler le niveau des eaux souterraines, de mesurer le débit ainsi que le volume d’eau qui reflue et d’observer les répercussions sur le niveau des eaux souterraines à d’autres endroits du site. Des calculs permettront dans un prochain temps de définir quel sera l’équipement adéquat à installer temporairement pour garantir un niveau stable de la nappe phréatique, le temps des travaux.

Les couches souterraines sont extraites par forage et carottage d’un diamètre de 100mm allant jusqu’à 20m de profondeur.

 

 

 

​La carotte ainsi prélevée renseigne sur la composition du sol.

 

 

Photo - Contrôle des eaux souterraines

Coupe géologique d’un décanteur secondaire:

Le profil de la Chiers désencombré d’une vieille conduite en acier

Le profil de la Chiers désencombré d’une vieille conduite en acier

Photo - 08003 Enlèvement d'une conduite en acier

Une conduite en acier obsolète, qui traversait le profil en béton de la Chiers à Differdange et entraînant des problèmes d’écoulement, a été enlevée.

 Dans le cadre du projet 08003 intitulé « Enlèvement d’une conduite en acier traversant le profil en béton de la Chiers « , prévoyant la réalisation de travaux en même temps que ceux de la rocade de Differdange, la conduite en question a finalement été enlevée dans le courant du mois d’octobre.

Des sondages réalisés il y a quelques mois déjà, avaient révélé la présence de boues à l’intérieur de la conduite. Une ouverture partielle de celle-ci a permis, dans un premier temps, d’en prélever une petite quantité qui a fait l’objet d’analyses détaillées.

Les boues ont ensuite été entièrement extraites en vue d’une élimination spécifique et la conduite a subi un nettoyage complet.

Afin de débarrasser définitivement le profil de la Chiers de cette conduite en acier, cette dernière a été découpée en morceaux pour en faciliter le dégagement et les ouvertures restantes ont été condamnées à l’aide de plaques spéciales. 

Photo - 08003 Enlèvement d'une conduite en acier
Photo - 08003 Enlèvement d'une conduite en acier
Photo - 08003 Enlèvement d'une conduite en acier
Photo - 08003 Enlèvement d'une conduite en acier
Photo - 08003 Enlèvement d'une conduite en acier
Photo - 08003 Enlèvement d'une conduite en acier
Photo - 08003 Enlèvement d'une conduite en acier
Photo - 08003 Enlèvement d'une conduite en acier

Portes ouvertes 02.09.2017

Portes ouvertes 02.09.2017

Album Photo - Portes Ouvertes 02.09.2017

 

 

Lors de la journée portes ouvertes du S.I.A.CH., le public a pu découvrir le fonctionnement de la station d’épuration de Pétange ainsi que les détails de son imposant projet d’extension dont le démarrage approche à grands pas.

 

Le samedi 2 septembre, le S.I.A.CH. a ouvert ses portes au grand public. La météo étant clémente ce jour-là, les visiteurs sont venus en famille ou entre amis pour y découvrir, lors des visites guidées, le fonctionnement des installations d’une station d’épuration.

 L’opportunité que constituait cette journée portes ouvertes, a été saisie pour mettre l’accent sur les informations autour de l’impressionnant  projet d’extension de la capacité de traitement dont le démarrage est imminent. Des plans détaillés ont été exposés et ceux qui étaient particulièrement intéressés au sujet ont reçu toutes les explications y relatives. Pour voir les détails du Projet d’extension de la capacité de traitement, voir la rubrique « projets en cours – 06001 ».

 

Un accompagnement musical assuré par l’orchestre Musica é, un bar et des grillades ont rendu cette journée d’autant plus conviviale. Les animations sur place ont veillé à ce que même les plus jeunes ne s’ennuient pas.

L’attraction la plus attrayante était sans nul doute le « Segway », moyen de locomotion grâce auquel les visiteurs ont pu faire une balade, pour le moins inhabituelle, autour du vaste site de la station d’épuration  de Pétange.

 

 

Album Photo - Portes Ouvertes 02.09.2017
Album Photo - Portes Ouvertes 02.09.2017
Album Photo - Portes Ouvertes 02.09.2017

Le S.I.A.CH. ouvre ses portes le 02.09.2017

Le S.I.A.CH. ouvre ses portes le 02.09.2017

Album Photo - Portes Ouvertes 02.09.2017

Le syndicat S.I.A.CH. vous invite cordialement, avec toute votre famille, à la journée Portes Ouvertes, le samedi 2 septembre 2017 de 10h00 à 17h00.

En vue du démarrage du projet d’extension de la capacité de traitement de la station d’épuration, le Syndicat Intercommunal S.I.A.CH. a le plaisir d’ouvrir ses portes le samedi, 2 septembre 2017 de 10h00 à 17h00.

Venez y découvrir comment fonctionne la station d’épuration de Pétange et découvrez les détails de l’impressionnant projet d’extension.

Durant toute la journée, des animations veilleront à ce que petits et grands ne s’ennuient pas et une petite restauration et des boissons seront à votre disposition.

After-work 01.09.2017

After-work 01.09.2017

Photo - After-Work 01-09-2017

 

 

Une soirée After-Work a été organisée le vendredi 1er septembre pour tout le personnel des communes de Differdange, Käerjeng, Pétange et Sanem. C’est dans une ambiance décontractée que les visiteurs ont reçu des explications sur le projet d’extension.

En vue du démarrage du projet d’extension de la capacité de traitement de la station d’épuration, le syndicat a organisé, la veille de la journée portes ouvertes, une soirée After-Work pour le personnel des communes membres afin de leur donner bon nombre d’explications et de leur rendre accessibles les détails de ce projet, qui impacte déjà et continuera d’impacter dans les années à venir considérablement les communes concernées au niveau financier.

Le but étant de rester parfaitement transparent sur l’état d’avancement de ce projet d’extension, le Président du S.I.A.CH., M. Roland Breyer, a réitéré la nécessité absolue de cet agrandissement et le Directeur, M. Raymond Erpelding, a présenté la vision future de la station d’épuration en dévoilant les plans détaillés, les sommes à investir, les prochaines étapes à franchir ainsi que les éventuels obstacles qu’il convient de surmonter.

Bien que l’affluence des participants est malheureusement restée modérée, c’est dans une ambiance festive et décontractée que la soirée s’est poursuivie et de nombreux courageux ont eu l’occasion de parcourir le vaste site de la station d’épuration à l’aide d’un moyen de locomotion peu commun : le Segway.

 

Photo - After-Work 01-09-2017
Photo - After-Work 01-09-2017
Photo - After-Work 01-09-2017

Du nouveau dans le décanteur primaire

Du nouveau dans le décanteur primaire

Photo - Métamorphose en cours

Cette année, les 4 conduites d’extraction de boues primaires en acier galvanisé, en service depuis 20 ans, ont été remplacées par des conduites en acier inoxydable dans le cadre de la vidange annuelle du décanteur primaire.

A l’entrée de la station d’épuration, les eaux résiduaires sont relevées, puis acheminées vers les dégrilleurs où sont dégagés les polluants solides plus volumineux. Par la suite, ils passent par le dessableur-dégraisseur où sont extraits, en majeure partie, la graisse et le sable.

C’est en arrivant au décanteur primaire, d’une capacité de volume de 1 100 m3, que la vitesse d’écoulement des eaux est diminuée de sorte à favoriser le dépôt des substances solides restantes au fond du bassin.

A raison d’une fois par an le décanteur primaire est vidé pour faire l’objet d’un nettoyage complet et d’une inspection méticuleuse. Sont alors vérifiés l’état du matériel, des parois en béton ainsi que des canalisations etc. Les dépôts excédentaires de graisse sont extraits afin d’éviter des encombrements dans la tuyauterie.

Cette année, pour la première fois depuis leur installation il y a 20 ans, les conduites d’extraction de boues ont été remplacées.

Vidange du décanteur primaire et aspiration du dépôt de graisse:

Album Photo - Remplacement dégrilleurs-fin rond-point Lamadelaine
Album Photo - Remplacement dégrilleurs-fin rond-point Lamadelaine

 

Démontage des anciennes conduites d’aspiration de boues:

Montage des nouvelles conduites d’aspiration de boues:

Inauguration du bassin sous l’ancien stade Henri Jungers

Inauguration du bassin sous l’ancien stade Henri Jungers

Album Photo - Portes Ouvertes 02.09.2017

 Le 18 novembre 2016 a eu lieu l’inauguration du bassin d’orage avec station de pompage B303 en présence de M. Camille Gira, Secrétaire d’Etat au Développement durable et des Infrastructures.

Réception officielle

​Le 18 novembre 2016 a eu lieu l’inauguration du bassin d’orage avec station de pompage B303 en présence de M. Camille Gira, Secrétaire d’Etat au Développement durable et des Infrastructures.

Lors de la réception ont été évoqués l’intérêt et l’importance de cet ouvrage ainsi que quelques faits représentatifs de ce chantier spectaculaire qui aura duré plus de 30 mois.

Album Photo - Portes Ouvertes 02.09.2017
Album Photo - Portes Ouvertes 02.09.2017
Album Photo - Portes Ouvertes 02.09.2017

Le chantier en quelques chiffres :

30 mois de travaux
Un bassin de 35m de longueur, 25m de largeur et 5m de profondeur
11.500 m3 de terre extraite
1.750 m3 de béton coulé
Coût de l’opération 5.300.000 € avec la participation des communes de Differdange et Sanem ainsi que du Fonds pour la Gestion de l’Eau.

Portes Ouvertes

Suite à la réception officielle, les portes ont été ouvertes au grand public et de nombreux intéressés ont profité de l’occasion unique pour s’aventurer en profondeur dans le bassin invisible de l’extérieur. Ces visiteurs, agréablement surpris, ont également eu droit à un spectacle époustouflant de musique et de lumière mettant en valeur cette construction impressionnante.

La mise en service de cet ouvrage est imminente, l’occasion d’une telle visite ne se présentera donc plus.

Inauguration B205 « Op der Biff »

Inauguration B205 « Op der Biff »

Photo - Inauguration B205 - BIFF 2016

Le 18 novembre 2016 a eu lieu l’inauguration du canal de rétention B205 avec conduites d’adduction « Op der Biff » à Bascharage en présence de M. Camille Gira, Secrétaire d’Etat au Développement durable et des Infrastructures.

C’est après 24  mois de travaux et diverses restrictions dans la circulation à pied et à vélo sur une partie de la piste cyclable lors des gros œuvres, que le canal de rétention B205, au niveau du rond-point « Biff », a été inauguré dans l’après-midi du 18 novembre 2016.

Photo - Inauguration B205 - BIFF 2016
Photo - Inauguration B205 - BIFF 2016
Photo - Inauguration B205 - BIFF 2016
Photo - Inauguration B205 - BIFF 2016
Photo - Inauguration B205 - BIFF 2016
Photo - Inauguration B205 - BIFF 2016

Pontexte du projet

En vue de décharger le collecteur d’eaux usées existant et d’empêcher une pollution de la « Chiers » par des eaux déversées, un canal de rétention (DN2000) d’un volume de 165m³ a été construit entre l’autoroute A13 et la Chiers, reprenant les eaux mixtes de la « Cité des Sacrifiés 1940-1945 », la majorité de la « rue de la Reconnaissance Nationale », de la « rue J. Peschong » et de la « rue Nicolas Meyers »

Historique

Rappelons qu’avant la construction du rond-point « BIFF » avec passage souterrain achevé en 1993, une grande partie des eaux du quartier « Bomicht », c’est-à-dire la majorité de la « rue de la Reconnaissance Nationale », la « Cité des Sacrifiés », la « rue Jean Peschong » et la « rue Nicolas Meyers », s’écoulaient vers un déversoir situé au nord-est de la « rue de la Reconnaissance Nationale ». Lors de la réalisation du rond-point, le déversoir a été supprimé et les eaux ont été menées par la « rue Nicolas Meyers » vers un nouveau déversoir construit derrière les maisons de cette rue.

Des inondations fréquentes par refoulement des eaux en étaient la conséquence : en effet lors de fortes pluies, les caves des maisons du bas de la « rue Michel Klein » ainsi que de celles au nord de la « rue Nicolas Meyers » ont été inondées.

De plus, le déversoir de la « rue Nicolas Meyers » ne répondant plus aux normes en vigueur, les eaux déchargées vers la Chiers présentaient une charge polluante trop importante.

Envergure des travaux

Travaux de terrassement :                               12 500m³

Travaux de béton armé :                                      160 m³

Tuyaux de canalisations PP DN/OD315             460m

Tuyaux de canalisations BA <DN1000 :             595m

Tuyaux de canalisations BA DN2000 :                 55m

Tuyaux de canalisations PRV DN1200 :         42.50m

 Coût des travaux et financement : 3.218.000 € (y compris honoraires d’ingénieurs et TVA 15% resp. 17%)

Plus d détails dans notre brochure récapitulative « Op der Biff » disponible dans l’onglet « Publications »

Début du lot final « Raccordement Differdange »

Début du lot final « Raccordement Differdange »

Photo - Contrôle des eaux souterraines

Le lot final concernant les canalisations et collecteurs à poser dans l’emprise de la Rocade de Differdange a pu démarrer avec le 1er coup de pelle du contournement de Differdange, le 27/09/2016.

Rappelons que l’ensemble du projet en question comporte plusieurs lots :

Lot 1 : Renforcement du collecteur des eaux usées existant entre la rue de Sanem et la zone industrielle Haneboesch à Niederkorn (travaux achevés)

Lot 2 : Conduite de refoulement entre le bassin d’orage (RÜB 2, Stade Henri Jungers) et le collecteur d’eaux usées à Niederkorn (travaux achevés).

Lot 3.2 : Construction d’un bassin d’orage à Differdange (actuellement en phase terminale)

Le lot 3.1 prévoit la mise en place des collecteurs et canalisations au niveau du tracé prévu pour la rocade de Differdange qui permettent de séparer enfin les eaux usées d’une grande partie de la ville de Differdange des eaux « non-polluées » du ruisseau de la Chiers ! Considérant que ces travaux sont réalisés dans le cadre de la construction de la Rocade de Differdange – projet pour lequel le Ministère du Développement durable et des Infrastructures figure comme Maître d’ouvrage, une mise en soumission commune a été lancée ensemble avec les travaux de génie civil à faire réaliser pour le compte du syndicat S.I.A.CH.

C’est donc enfin avec le premier coup de pelle du contournement de Differdange, le 27/09/2016, qu’a également pu démarrer le chantier du dernier lot de travaux de cet important projet d’assainissement. La part financière du S.I.A.CH s’élève à quelques 6 Mio €, dont environ 2,4 Moi € seront pris en charge par le Fonds pour la gestion de l’eau du Département de l’Environnement. Au vu des montants engagés, il est indéniable que le syndicat S.I.A.CH est un partenaire considérable dans l’envergure de ce projet.

Photo - Debut lot 3.1 Rocade de Differdange
Photo - Debut lot 3.1 Rocade de Differdange

Images extraites de L’Essentiel 27 septembre 2016

Grands travaux de maintenance

Grands travaux de maintenance

Photo - Grands travaux de maintenance juillet 2016

Lors de ce mois de juillet ont eu lieu des travaux de maintenance considérables au niveau du décanteur primaire, du bassin des boues activées ainsi que du décanteur secondaire.

Grands travaux de maintenance sur le chemin des eaux

Les eaux usées qui entrent dans la station d’épuration de Pétange passent par maintes étapes de traitement avant de quitter la station d’épuration et de rejoindre la Chiers. Afin de garantir le meilleur rendement épuratoire, il est nécessaire de réaliser des travaux de maintenance réguliers sur chacune des étapes.

Lors de ce mois de juillet ont eu lieu des travaux de maintenance considérables au niveau du décanteur primaire, du bassin des boues activées ainsi que du décanteur secondaire.

  • Décanteur primaire

Le décanteur primaire fait l’objet de travaux de maintenance réguliers annuels. A cette fin, ce dernier fait l’objet d’une vidange complète et les eaux sont exceptionnellement déviées directement de la sortie du dessableur vers le bassin de boues activées. Cette intervention dure en général entre 8-10 heures et ne doit en aucun cas dépasser 24 heures.

Vidange du décanteur primaire et aspiration du dépôt de graisse:

Album Photo - Remplacement dégrilleurs-fin rond-point Lamadelaine

Décanteur primaire vidé

Album Photo - Remplacement dégrilleurs-fin rond-point Lamadelaine

Remplissage du décanteur primaire après maintenance

  • Le bassin des boues activées

Le bassin de Boues activées est composé de 4 parties de bassin communicantes. Afin de réaliser les travaux de maintenance sans pour autant perturber le flux des eaux usées, il est nécessaire d’en isoler une et de laisser libre cours aux eaux en phase de traitement à travers les 3 parties restantes. Une partie du bassin est alors vidée à tour de rôle pour faire l’objet d’une inspection minutieuse au niveau des agitateurs et autres installations techniques et mécaniques dont l’accès est limité en temps normal. Parmi les différentes tâches exécutées ce juillet 2016, nous retiendrons par exemple la révision des agitateurs ou encore le remplacement des quelques 196 membranes d’aération chargées d’alimenter le bassin en oxygène.

Ces travaux de maintenance approfondis sont réalisés à raison de tous les 5-6 ans et suivent un déroulement bien spécifique. Une fois vidé, le bassin fait l’objet d’un premier nettoyage spécialisé d’une journée entière, réalisé par trois personnes d’une société externe afin de permettre ensuite l’intervention d’au minimum quatre membres du personnel technique du S.I.A.CH. durant 5 jours complets pour les inspections et réparations nécessaires.

Vidange d’un des bassins de boues activées

Bassin des boues activéesvue d’intérieur : installation d’injection et de mélange d’oxygène et de boues activées

  • Décanteur secondaire

Simultanément, ce sont les deux décanteurs secondaires qui ont également fait l’objet de travaux de maintenance importants pour la première fois depuis la mise en service de la station d’épuration de Pétange.

Il s’agit ici de la phase finale de traitement des eaux et il est important d’y entreprendre des travaux sans déranger le flux des eaux en phase de traitement. Au niveau de cette importante étape, il convient donc d’exécuter les différentes tâches en alternance sur les deux décanteurs secondaires.

Photo - Grands travaux de maintenance juillet 2016

Nettoyage du décanteur secondaire

Cette intervention a révélé le besoin urgent de renouveler les racleurs et de réaliser d’importantes réparations au niveau des supports des roues pour racleurs.

Après une journée entière de nettoyage complet réalisé par une société externe, une équipe composée de quatre membres du personnel de l’équipe technique du S.I.A.CH s’est chargée des inspections, réparations et remplacements fastidieux pour finalement achever ces travaux après une durée totale de cinq jours.

Montage réservoir oxygène liquide

Montage réservoir oxygène liquide

Album Photo - STEP Pétange

Dans le cadre de l’augmentation temporaire de la capacité de traitement de la station d’épuration de Pétange, un réservoir définitif d’oxygène liquide d’une contenance de 55.000 litres vient d’être installé en date du 27 janvier 2016.

La station d’épuration de Pétange (50.000 EqH) n’est plus en mesure de respecter les normes de rejet légales à la suite du raccordement des eaux usées traitées auparavant par la station d’épuration de Differdange (20.000 EqH). Dans l’attente de la réalisation du projet de modernisation et d’extension de la capacité de traitement de la station d’épuration de Pétange (à 115.000 EqH) le syndicat a pris la décision d’augmenter temporairement la capacité de traitement de la station par installation d’un système d’aération à l’aide d’oxygène liquide. Une installation d’aération provisoire à réservoir mobile fût installée en août 2015 à titre d’essai et après finalisation des essais concluants le syndicat a décidé de remplacer cette installation mobile par une installation fixe qui restera en service jusqu’à la mise en service de la station d’épuration modernisée (prévu pour l’an 2019/2020).

Album Photo - Portes Ouvertes 02.09.2017
Album Photo - Portes Ouvertes 02.09.2017
Album Photo - STEP Pétange

Diplôme 15 ans SDK®

Diplôme 15 ans SDK®

Photo - Métamorphose en cours

Remise du diplôme pour 15 années consécutives d’obtention du label de qualité par la Superdreckskëscht®. ​

Lors de la réunion du bureau en date du 18/11/2015, le syndicat s’est vu remettre le diplôme pour 15 années consécutives d’obtention du label de qualité par la Superdreckskëscht®. Ce diplôme met en évidence que, depuis 15 ans déjà, le syndicat agit de manière responsable et écologique en matière de gestion des déchets spéciaux, impliquant une mise en œuvre des mesures de prévention, la collecte sélective de tous les produits, le stockage des déchets dans le respect de l’environnement et le traitement, le recyclage ainsi que l’élimination des déchets par le biais d’entreprises agréées.

Journées Portes Ouvertes

Journées Portes Ouvertes

Photo - After-Work 01-09-2017

Dans le cadre de son 20ème anniversaire, le S.I.A.CH. a organisé une journée portes ouvertes remplie d’animations pour petits et grands.

Le S.I.A.CH. a célébré ses 20 ans d’activité au service des communes Differdange, Käerjeng, Pétange et Sanem et a organisé pour l’occasion une journée portes ouvertes. De nombreuses personnes sont venues à la station d’épuration et ont salué le travail d’assainissement des eaux usées réalisé par l’ensemble du personnel du syndicat.

Tout au long de la journée, le public a pu profiter des visites guidées et de la restauration au barbecue tandis que les plus jeunes se sont divertis aux jeux et animations spécialement mis en place.

Photo - After-Work 01-09-2017
Photo - After-Work 01-09-2017
Photo - After-Work 01-09-2017
Photo - After-Work 01-09-2017
Photo - After-Work 01-09-2017
Photo - After-Work 01-09-2017

20 Joer S.I.A.CH.!

20 Joer S.I.A.CH.!

Photo - After-Work 01-09-2017

Une séance académique s’est déroulée à Pétange le 23 octobre 2015 afin de célébrer le 20ème anniversaire du S.I.A.CH. C’est dans une ambiance détendue et un cadre agréable qu’ont été passés en revue les 20 ans d’activité du syndicat intercommunal.

Pour célébrer sa 20ème année d’activité au service de la population des communes de Differdange, Käerjeng, Pétange et Sanem, le syndicat intercommunal S.I.A.CH. a organisé une séance académique lors de laquelle quelques anecdotes d’un long passé ont surgi.

Il y a également été exposé, une vision du futur invoquant, entre autre, le projet d’envergure de l’extension de la capacité de traitement de la station d’épuration intercommunale de Pétange qui se dresse à l’horizon.

C’est en présence de nos jeunes acteurs principaux, issus du cycle 4 de l’enseignement primaire, et sous le regard de Madame la Ministre de l’Environnement, Carole Dieschbourg, ainsi que de nombreux autres responsables politiques, que le film de présentation de la station d’épuration a été projeté en avant-première.

Photo - After-Work 01-09-2017
Photo - After-Work 01-09-2017
Photo - After-Work 01-09-2017
Photo - After-Work 01-09-2017
Photo - After-Work 01-09-2017
Photo - After-Work 01-09-2017

Un regard vers le futur…

Un regard vers le futur…

Photo - Métamorphose en cours

.Dans le but de sensibiliser les jeunes au sujet du traitement des eaux usées, nous avons réalisé un court-métrage sur le fonctionnement de la station d’épuration.

Aujourd’hui, pour le S.I.A.CH., il s’agit de sensibiliser surtout les jeunes au sujet délicat du traitement des eaux usées. Nous leur léguons notre patrimoine et ce sont eux, qui prendront notre relève, les décisions de demain. Ce que nous investissons dans les enfants aujourd’hui, nous le récolterons dans les générations à venir. En attendant, nous pouvons les guider dans leur cheminement et leur faire prendre conscience de l’énorme effort qu’il convient à déployer pour assainir nos eaux usées.

 C’est dans cet état d’esprit que nous avons réalisé un court métrage, mettant en valeur les élèves des communes membres sur notre site de la station d’épuration de Pétange. Un site, loin d’être hostile pour les jeunes. Un site, ravi d’y d’accueillir les classes d’écoles, maisons relais ou tout autre groupement de personnes intéressées, pour les plonger dans les secrets de l’assainissement des eaux usées.

Pour visionner le film, rendez-vous dans notre rubrique « Media Center ».

Inauguration Grand-Bis 1

Inauguration Grand-Bis 1

Photo - Métamorphose en cours

Inauguration de la station de pompage « Grand-Bis 1 » (B108) avec bassin d’orage (RÜB) en vue du raccordement de Rodange-bas à la station d’épuration de Pétange.

Dans le cadre du raccordement de la partie Rodange-Bas à la station d’épuration de Pétange, le bassin d’orage et la station de pompage « Grand-Bis 1 » (B108) ont été inaugurés en présence de Madame Carole Dieschbourg, Ministre de l’Environnement le 4 mars 2015.

Aller au contenu principal