Un partenariat pour guérir la Chiers

Un partenariat pour guérir la Chiers

Un partenariat pour guérir la Chiers

Photo - Métamorphose en cours

Depuis 1996, le syndicat intercommunal met en place des mesures pour préserver le cours d’eau grâce à un réseau de canalisations d’eaux usées performant sur le territoire des communes de Differdange, Käerjeng, Sanem et Pétange. Néanmoins, compte tenu de la qualité actuelle non satisfaisante de la « Chiers » ou encore la « Kor », il convient d’entreprendre des mesures supplémentaires pour aider et guérir ce cours d’eau à débit relativement faible et dont le bassin desservi est très urbanisé et densément peuplé.

Dans le but de faciliter le lancement de projets et d’améliorer la gestion et la qualité de l’eau, une convention de partenariat de cours d’eau a été signée en date du 24/01/2019 entre l’Etat, représenté par Mme Carole Dieschbourg et le syndicat S.I.A.CH., représenté par les membres de son bureau exécutif. Cette convention a pour objet d’associer tous les acteurs du secteur de l’eau et le public en vue de les informer, sensibiliser à la gestion intégrée et globale du cycle de l’eau et peut bénéficier d’un conventionnement financier de l’état.

Dernière modification le 23.09.2021

Des articles de la même catégorie

Appel à projets pour « Graffitis »

Appel à projets pour « Graffitis »

Le S.I.A.CH. lance un appel à projets pour des "Graffitis contrôlés" sur 19 armoires techniques dispersées sur le territoire des 4 communes membres (Differdange; Käerjeng; Pétange et Sanem). Vous voulez participer? Envoyez votre candidature... Sur le territoire des 4...

lire plus
Nouveau logo pour le S.I.A.CH.

Nouveau logo pour le S.I.A.CH.

Après quasiment un quart de siècle d'existence, le logo du S.I.A.CH. change de look. Plus épuré mais tout aussi dynamique dans une version plus élégante, ce logo sera utilisé officiellement à partir d'aujourd'hui. Le Syndicat Intercommunal informe que son logo, connu...

lire plus
La station d’épuration et le COVID-19

La station d’épuration et le COVID-19

Gràce à un procédé spécifique et des échantillons congelés encore disponibles, des chercheurs du LIST ont pu analyser des échantillons d'eaux usées, prélevés même rétroactivement, à l'entreé des stations d'épuration. Lors de cette étude, intitulée Coronastep, ils ont...

lire plus
Aller au contenu principal